Maraichage Sol Vivant

10 chemin de Jaffary - 31200 Toulouse

contact@maraichagesolvivant.org

sud-ouest@maraichagesolvivant.org

© 2018 - Maraichage Sol Vivant Sud Ouest

  • Facebook Classic
  • Noir Icône YouTube

INTERVENANTS.

HERVE

LE CROSNIER

Hervé Le Crosnier est enseignant chercheur à l'Université de Caen-Normandie. Ses enseignements portent sur les technologies de l'internet et la culture numérique. Ses cours de culture numérique délivrés en amphi sont filmés par le Centre d'Enseignement Multimédia de l'Université de Caen et rendus disponibles comme ressources éducatives libres.

Ses recherches en informatique portent sur la notion de documents composites et multilingues. Son travail en sciences de l'information et de la communication s'articule autour de la question des communs de la connaissance.

XAVIER

NOULHIANNE

Éleveur bio de chèvres et de brebis, installé à Planté (Lot-et-Garonne), auteur de « Le Ménage des champs ».

Avec finesse, bon sens et sa connaissance expérimentale, Xavier Noulhianne  y raconte sa vie, son périple dans les dédales administratifs, où certification, réglementation ou organisation sont autant de rochers de Sisyphe pour lui. Il explique comment les réformes législatives, ou le choix de l’industrialisation ont fait que l’agriculture est aujourd’hui, dans cette mise en ordre des champs, devenue étatique et abandonnant le savoir-faire et l’empirisme paysan.

JAMES

FOREST

Jardinier-cueilleur de simples
Formateur, boulanger et animateur au sein du réseau "Semences Paysannes"

James Forest est spécialiste du pain biologique et, à ce titre, a participé en 2008, au programme du Vocational Training Centre For Women soutenu par SOLIDARITÉ. De cette expérience en Inde, il a ramené des images donnant lieu au film "Des mains pour faire, des mains pour dire".

Il travaille spécifiquement sur les fours portables pour la boulangerie. Très présent sur les forums agricoles et/ou biologique, il fait également partie de "Réseau Semences Paysannes", de "Erables31" et de "Rénova".

Ses Publications :

  • "Mûre et Framboise : Valeur médicinale et nutritionnelle"

  • "Le noyer : Un arbre aux nombreuses vertus médicinales",

  • "Oubliée, la pomme? Certes non!"

JAMES

FOREST

Jardinier-cueilleur de simples
Formateur, boulanger et animateur au sein du réseau "Semences Paysannes"

James Forest est spécialiste du pain biologique et, à ce titre, a participé en 2008, au programme du Vocational Training Centre For Women soutenu par SOLIDARITÉ. De cette expérience en Inde, il a ramené des images donnant lieu au film "Des mains pour faire, des mains pour dire".

Il travaille spécifiquement sur les fours portables pour la boulangerie. Très présent sur les forums agricoles et/ou biologique, il fait également partie de "Réseau Semences Paysannes", de "Erables31" et de "Rénova".

Ses Publications :

  • "Mûre et Framboise : Valeur médicinale et nutritionnelle"

  • "Le noyer : Un arbre aux nombreuses vertus médicinales",

  • "Oubliée, la pomme? Certes non!"

YANNICK

OGOR

Yannick, agriculteur et ancien animateur de la Confédération paysanne, décortique la surenchère de normes venues de l’administration, comme outil de l’assujettissement des agriculteurs à la logique industrielle.

« J’ai choisi une vie d’éleveur de brebis et de maraîcher. Avant tout, je voulais fuir le néant du salariat. Devant l’horizon saturé de la société industrielle, j’aurais pu me satisfaire d’une discrète fréquentation du vivant : un petit jardin, une petite basse-cour, deux ou trois brebis, quelques fruitiers… […] Mais j’ai eu ce pressentiment tenace : qu’à ces petites fréquentations de la nature quelque chose manque, ou plutôt, que d’une fréquentation, on peut toujours s’absenter ; et que cela, confusément, je n’en voulais pas. Au contraire, je cherchais à être pris. »

 

Il est auteur du livre « Le Paysan impossible », récit de luttes.

JEAN-​LUC
BRAULT

Jean Luc Brault, artisan semencier de « Graines Del Païs », adhérent des «croqueurs de carottes», du Réseau Semences Paysannes et de Minga.

« Nous revendiquons la non-homogénéité et la non-stabilité de nos semences », explique Jean-Luc Brault, cofondateur de Graines del Païs, une microentreprise animée par 25 producteurs, dans l’Aude. « Notre devise, c’est une plante, un homme, un terroir », explique-t-il, revendiquant de fait le droit de pouvoir travailler hors catalogue officiel. « Parce que la biodiversité végétale, c’est d’abord le reflet de la biodiversité humaine. »

Et tous les paysans

> Adrien Busson, maraicher (33)

> Philippe Thomas, maraicher et formateur (31)

> Alban Réveillé, maraicher (31)

> Pierre Besse, maraicher (31)

> Laurent Welsch, maraicher (31)

> Christophe Lafforgue, céréalier (31)

SILVIA PEREZ VITORIA

Economiste, sociologue et documentariste, Silvia Pérez-Vitoria a réalisé des films documentaires sur les questions agricoles et paysannes aux Etats-Unis, en Espagne, en France, au Mexique, en Roumanie, en Erythrée, au Nicaragua… En Italie, son ouvrage Les paysans sont de retour a reçu le prix Farmers’ friend 2008 et le prix Nonino 2009. Il est également traduit en allemand et en espagnol. Aujourd’hui considérée comme l'une des meilleures journalistes spécialisées dans les mouvements paysans alternatifs du monde entier, elle collabore notamment à L'Ecologiste et au Monde Diplomatique.

Auteur de :

  • Les paysans sont de retour

  • La Riposte des paysans

  • Manifeste pour un XXIe siècle paysan

JEAN

DRUON

Ancien ingénieur, Jean Druon s’attache à documenter ce qui arrive.

10 ans après une précédente enquête consacrée au déploiement du néolibéralisme, Jean Druon poursuit l’observation de notre actualité en la situant dans la perspective d’une évolution sociale et biologique où la vie artificielle tend à s’étendre sans limite et ravale ainsi l’humanité vivante à être la chose de choses inertes. A l’occasion d’un voyage au Mexique cette interrogation sur la nature de la gouvernance de la modernité et sur la place que chacun occupe dans ce processus pour s’y conformer ou tenter de s’y opposer est développée. Ainsi sans chercher à exempter qui que ce soit de ses responsabilités personnelles, il est proposé de dépasser le strict paradigme de la lutte des classes et de plutôt situer l’engagement à l’aune des efforts réalisés pour maintenir une vie autonome, non aliénée aux dispositifs d’enfermement sociaux.

Filmographie :

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now